Vous êtes ici : Accueil / Archives / Nos expos précédentes / Papiers-modèles

Papiers-modèles

Dans le cadre des expositions à la salle St Georges sur le thème « Culture et Société » sera organisée, à la fin de l’été 2009, une exposition originale autour du vêtement de papier. Une première section présentera une collection (jamais montrée) de patrons de vêtements en papier trouvés sur des marchés du Kenya, au milieu des bidonvilles.

Dans le cadre des expositions à la salle St Georges sur le thème « Culture et Société » sera organisée, à la fin de l’été 2009, une exposition originale autour du vêtement de papier.

Une première section a présenté une collection (jamais montrée) de patrons de vêtements en papier trouvés sur des marchés du Kenya, au milieu des bidonvilles. Dans du papier de récupération, les Africaines fabriquent des patrons pour montrer les modèles à leur clientèle : des robes à l’occidentale, à collerettes et manches bouffantes que les fillettes portent les jours de fête… Objets humbles et empreints de poésie : des boutons suggérés par des ronds de carton, des volants faits de pages d’un quotidien où l’on peut encore lire un fait divers ou les cours de la bourse…

Le client, à même l’étal, choisit la forme et le tissu : en moins d’une heure, le modèle est réalisé et prêt à emporter.

A l’opposé, quelques vêtements de papier créés par Isabelle de Borchgrave selon des modèles d’apparat orientaux (caftans), ont été exposés pour la perfection de leur réalisation et l’évocation du faste qu’ils suggèrent.

L’exposition a présenté également les travaux d’un jeune artiste français installé à Bruxelles, François Marcadon : le papier comme matière à habiller et à déshabiller ; il devient volume avec ses vides et ses pleins inhérents, renforcé par d’éventuels motifs de découpe. Vêtements importables et éphémères, en raison de leur extrême fragilité…

Enfin, un contact a été établi avec une école de Quaregnon, le Lycée Jeanne Dufrasne, dont une section professionnelle a réalisé récemment d’intéressants vêtements de papier présentés lors d’un défilé. Cette accroche populaire, au sens positif du terme, a attiré un public nouveau, peu habitué aux visites culturelles.

Actions sur le document