Vous êtes ici : Accueil / Expos permanentes

Van Gogh au Borinage

Cette modeste maison peut être considérée comme un lieu incontournable pour les amateurs d’art ou autre curieux de suivre le parcours de l’illustre peintre. Van Gogh vécut de 1879 à 1880 dans ce lieu ou il s’interroge sur la vie qu’il mène. Initialement venu enseigner la bible en tant que missionnaire, Van Gogh est durement jugé par l’église évangéliste qui s’en sépare brutalement.

Encouragé par son frère Théo, le future artiste se tourne définitivement vers les pinceaux notamment en s’inspirant de la vie des mineurs qui le touche particulièrement puisqu’il décide de mener, comme eux, une vie d’errance et de privations. L’artiste crayonne la misère humaine et dépeint l’authenticité d’un Borinage charbonnier.

Son passage éclair dans la région a été le point de départ d’une inspiration artistique. La maison du marais et les paysages avoisinants s’imprègnent d’une aura teintée de références tant rurales qu’ouvrières que le peintre conservera dans son œuvre tout au long de sa vie.

 

Scénographie

La scénographie du Pavillon et de la Maison a entièrement été repensée afin de permettre au visiteur de se plonger dans le quotidien de Van Gogh durant son séjour au Borinage, de 1878 à 1880.

Le pavillon présente une nouvelle scénographie, permettant de découvrir le contexte de l’arrivée de Vincent van Gogh dans notre région, son parcours durant ces deux années, mais également un état des lieux du Borinage, ce « Pays Noir ».

La visite se poursuit ensuite dans la Maison elle-même qui laisse s’exprimer simplement et sobrement l’esprit de son illustre habitant.

Découvrez des reproductions de ses œuvres boraines, telle la fameuse « Maison Magros » ou encore « Les bêcheurs » d’après Millet, conçue à Cuesmes. L’œuvre authentifiée avait été acquise en 1979 par la ville de Mons lors d’une vente aux enchères organisée à Londres chez Chrisite’s.

Actuellement présentée au BAM à l’occasion de l’exposition « Van Gogh au Borinage. La naissance d’un artiste », l’œuvre originale devrait ensuite prendre place au sein des collections de la future Artothèque.

Une vitrine présente également les ouvrages que Vincent van Gogh consulta dans le Borinage et qui le marquèrent profondément: les fameux livres d’apprentissage du dessin d’Armand Cassagne qui lui permirent de perfectionner son coup de crayon, des ouvrages illustrant la région boraine tel Récits historiques belges d’Adolphe Siret, ses lectures favorites de Charles Dickens ou Victor Hugo, etc…

Des fac-similés de lettres vous permettent ensuite de plonger dans l’esprit du peintre et une borne interactive vous donne également l’opportunité de prendre connaissance des lettres écrites à Wasmes, Cuesmes et Bruxelles.

Une reconstitution de l’intérieur de la maison finit de vous plonger dans un véritable retour en arrière, à l’époque de Vincent van Gogh. Une projection vidéo termine la visite si vous désirez encore en apprendre d’avantage.

L’ensemble de la nouvelle scénographie du Pavillon et de la Maison est entièrement disponible en 3 langues (français, néerlandais et anglais).


 

 

 

 

 

 

 

 

(c) Jean-François Berhin

Actions sur le document