Vous êtes ici : Accueil / Expositions temporaires / Précédentes / Une vie de singe

Une vie de singe

5.10.2012 - 25.11.2012

Permettre à des artistes locaux de se réapproprier, le temps d’une exposition, le Singe de Mons en lui offrant un nouvel habillage original et coloré est un projet qui tenait à coeur à François Chevalier, commerçant du magasin Chapa art shop, de la rue des Fripiers.

A l’image du « Art toy », petites figurines que les artistes contemporains customisent en toute créativité et selon leurs spécificités, l’emblème de la Ville de Mons a été placé entre les mains de 20 artistes locaux, régionaux et nationaux pour laisser libre court à leur créativité.

20 petits singes en plâtre blanc ont, pour ce faire, été réalisés par un sculpteur montois. Les artistes, issus pour la plupart de l’art urbain et contemporain, ont ainsi revisité, à leur façon, le plus célèbre singe de la Cité.

Les artistes

/ Ann-at alias Anna Touvron

Son identité : diplômée en Typography & Motion Design, Anna éclate les codes en mêlant illustration et dessin de lettres.

Son « p’tit plus » : simplification des formes et typographies réalisées à la main, le travail d’Anna en met plein la vue avec des couleurs pop et son regard décalé sur la vie quotidienne.

Site web: www.anna-touvron.com/

/ Sébastien Laurent

Son identité : représenté par la Galerie Anversville, Sébastien est diplômé en communication visuelle.

Son « p’tit plus » : un travail oscillant entre de subtiles suggestions, de malsaines associations et d’espiègles provocation.

Site web : www.sebastienlaurent.com

/ Samuel Lévy

Son identité : artiste autodidacte, il s’inspire de l’environnement extérieur et de toutes les énergies qui nous entourent.

Son « p’tit plus » : son oeuvre n’est basée sur aucune technique ni de modèle préconçus, se laissant aller au fil des énergies et de l’inspiration.

Site web : www.lagalerie.be/levy/index.htm

/ 13 pulsions  alias Manuel-Francisco Murillo Perdomo

Son identité : l’acrylique, l’aérosol et le marqueur sont les principaux outils de travail de ce graffeur-tagueur colombien. 

Son « p’tit plus » : il se voue à la peinture portait et au design de vêtements.

Site web : www.13pulsions.com

/ Olivier Leloup

Son identité : plasticien autodidacte.

Son « p’tit plus » : une affection particulière pour la sculpture en bronze.

Site web : http://olivier-leloup.blogspot.com

/ Dany Danino

Son identité : travaille au bic bleu.

Son « p’tit plus » : « le sentiment de bonheur n’endigue pas la mélancolie ».

Site web : www.danydanino.be

/ Josna alias Josna Diricq

Son identité : après un diplôme de graphisme/illustration, elle poursuit sa formation avec la communication visuelle, spécialité édition du livre.

Son « p’tit plus » : Josna pose sur papier ses idées et son quotidien en variant au maximum les techniques d’illustration.

Site web : http://lavalisedejosna.blogspot.be

/ Mister X

Son identité : de l’informatique bancaire, il finit par tomber dans la peinture.

Son « p’tit plus » : colorer le monde à sa façon, rendre plus « punky » ce qui ne l’est pas.

/ Marat Kamalov

Son identité : a déjà participé à de nombreuses expositions à Mons, dont « Parcours d’artistes », « C’est l’Doudou » et « L’un dans l’autre ».

Son « p’tit plus » : des perceptions « Maratiennes », « Rabelaisiennes » et jusqu’au-boutiste.

/ Marie Grard

Son identité : styliste de formation, mais aussi modéliste et infographiste.

Son « p’tit plus » : un joli melting-pot de couture, de dessin et de modelage.

Site web : http://marycorner.blogspot.com

/ AgatheRose Catteau

Son identité : après une formation en illustration, elle poursuit dans la communication visuelle et graphique.

Son « p’tit plus » : l’éphémère et la légèreté sont ses principaux créneaux.

/ Aurélien Longo

Son identité : actuellement professeur de dessin, Aurélien a précédemment fait un passage dans le monde de la publicité.

Son « p’tit plus » : c’est la surconsommation et particulièrement la saturation qui ressort de ses œuvres. Il se définit d’ailleurs comme un « absorbeur d’images et une machine à avaler les déchets pluri-médiatiques de notre culture ».

Site web : www.artistesbelges.be

/ Mathieu Flasse

Son identité : un mur, une feuille de papier, un t-shirt, un cadre... tout ce qu’il trouve sur son chemin fera l’objet d’une réalisation personnelle, alternant simplicité et détails, mais avant tout, spontanée.

Son « p’tit plus » : il imagine un monde dirigé par des petits dents, jonché d’os de 12 mètres et hanté par des espèces disparues.

/ Simon Chapelle

Son identité : résolument tourné vers le dessin, Simon a approché le monde de la BD avant de lancer dernièrement sa boîte de graphisme.

Son « p’tit plus » : il livre avec humour une représentation du monde, avec ses dérives et ses excès. Raison pour laquelle il s’apparente à un journaliste satyrique ou à un dessinateur de presse.

Site web : www.happeningcreation.be

/ Fabien Vervenne

Son identité : diplômé en graphisme, il aime s’adonner, dès qu’il le peut, à sa passion première : l’illustration. Il utilise le rotring à pointe fine pour se noyer dans ce qu’il préfère, les détails.

Son « p’tit plus » : « Personnellement je ne pense pas que le singe de Mons soit vraiment un singe. Quand on le regarde de prêt, on voit bien qu’il vient d’ailleurs ».

Site web : www.fabienvervenne.be

/ Alexandre Wuillot

Son identité : il passe du dessin et de la peinture, au tattoo.

Son « p’tit plus » : il pratique depuis 6 ans le tattoo néo-traditionnel.

/ Bue the warrior

Son identité : autodidacte et défenseur du « Street Art », Bue the warrior a pour créneau de proposer des figures joyeuses, sympathiques et colorées, qu’il expose dans la rue.

Son « p’tit plus » : il a aujourd’hui dépassé les frontières pour exposer en Allemagne, Espagne, Pays-Bas, France, New-York et Los Angeles.

Site web :
http://streetartbelgium.com/category/artists/bue

/ Steve Locatelli

Son identité : c’est un passionné de graffitis depuis les années 90, qu’il a commencé à pratiquer sur des supports illégaux.

Son « p’tit plus » : il aime jouer avec l’interdit.

Site web : www.locatellisteve.com

/ Oskart

Son identité : il a débuté dans la publicité mais s’est très vite réorienté vers le dessin, sa première passion. Il a depuis décroché un diplômé en arts graphiques. 

Son « p’tit plus » : Oskart se laisse influencer par ses domaines de prédilection, la musique et le cinéma en particulier, pour proposer un coup de crayon bien à lui. 

Site web : http://oskartillustration.wordpress.com

/  Denis Meyers

Son identité : ses œuvres sont le fruit d’une subtile maîtrise de différentes techniques telles que la sérigraphie, la typographie, la peinture, la gravure, la photographie...

Son « p’tit plus » : décrit comme un infatigable passionné, Denis Meyers a fait de la ville son jeu favori et son territoire d’exploration, en y laissant volontiers son empreinte personnelle.

Site web : www.denismeyers.com

Actions sur le document